EN FR

La styliste et ancienne élève Ester Manas parmi les 4 finalistes du prix Pierre Bergé de l’ANDAM

Ancienne élève de l’Atelier de Sèvres, Ester Manas est aujourd’hui l’un des stylistes françaises en vogue, avec ses collections féminines inclusives qui cherchent à mettre en valeur tous les corps sans distinction. Elle fait partie cette année des 4 finalistes pour le prix Pierre Bergé de l’ANDAM, prestigieuse association qui récompense chaque année les créateurs émergents du monde entier.

Ester Manas : Une remise en question des diktats de la mode

Ancienne élève de la prépa art dont nous avons fait le portrait à l’occasion des 40 ans de l’école, Ester Manas ne cesse de surprendre.

C’est justement à l’Atelier de Sèvres en 2011 que cette créatrice originale découvre un intérêt pour le textile et le jeu des volumes, avant d’intégrer sur concours la formation « Stylisme et création de mode » de La Cambre à Bruxelles. Elle y présente ses premières idées de vêtements adaptés à toutes les femmes et imagine alors une collection qui n’exclut pas les tailles considérées comme « non standard ».

Ester Manas se fait ainsi remarquer en 2018 au 33e Festival International de Mode, d’Accessoires et de Photographie à Hyères où elle fait défiler de mannequins aux tailles 42 et 44 pour présenter sa collection inclusive, qui lui vaut le Prix Galeries Lafayette.

La jeune styliste potentielle future lauréate d’un prix de l’ANDAM

Cette année pourrait changer l’avenir de la jeune créatrice. Sélectionné par l’ANDAM, elle fait partie des 14 finalistes de l’édition 2021 et des 4 finalistes en lice pour le prix Pierre Bergé, autrefois appelé prix du label créatif.

Si elle est lauréate de ce prix, Ester Manas pourra recevoir une dotation de 100000 euros et être accompagnée par Sophie Delafontaine, directrice artistique de Longchamp et mécène de l’ANDAM. Une très belle opportunité pour cette jeune créatrice qui rêve de « créer autre chose que du beau et du bankable ».

Le Concours annuel de l’Association nationale pour le développement des arts de la mode

Avec ce concours, l’association récompense les créateurs qui feront la mode de demain. Son objectif est donc d’identifier et sélectionner les talents internationaux pour les aider à s’installer à Paris, à travers une dotation mais également grâce à un programme de mentorat. Les finalistes ont été choisis pour leur créativité, la singularité de leur univers et leur engagement. Comme l’explique au Figaro Cédric Charbit, président de Balenciaga et mentor de cette édition 2021 : « Ces projets sont tous créativement très au point, en lien avec leur époque et susceptibles de la faire avancer. »

Fondée par Natalie Dufour en 1989, l’ANDAM organise chaque année ce concours dont les prix récompensent des créateurs émergents. Annulé en 2020 en raison de la situation sanitaire, le conseil d'administration de l’ANDAM, composé de Chanel, Longchamp, la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, les Galeries Lafayette et l’Institut Français de la Mode s'est enrichi en 2021 de la participation d'Hermes, Kering et LVMH.

Réunion d'information spéciale Prépas

Le 3 novembre à 18h | En ligne

JE PARTICIPE