EN FR

Les élèves du Bachelor arts visuels collaborent avec Romina de Novellis pour une performance au Jeu de Paume

Dans le cadre du partenariat entre Atelier de sèvres et le Jeu de Paume, six élèves de la deuxième année du Bachelor Arts Visuels & Image on collaboré avec l'artiste Romina de Novellis pour sa performance qui a eu lieu le 29 novembre dans le cadre de l’exposition « Renverser les Yeux, autour de l’arte Povera 1960-1975. Photographie, film, vidéo ».

6 élèves au cœur d’une performance artistique

En septembre, le Musée du Jeu de Paume a sollicité les étudiants de deuxième année du Bachelor Arts Visuels & Image. Six d’entre eux ont accepté de participer à une nouvelle expérience inédite : participer à une des performances de Romina de Novellis intitulée Il giocco della campana (la marelle).

Ils étaient ainsi acteurs de l’œuvre avec l’artiste elle-même pendant toute une journée. Un exercice qui demande de la concentration et de l’énergie dans leurs actions pendant plusieurs heures. « C’est une implication totale à laquelle ils ne sont pas habitués. Cela va être une vraie expérience physique ! » expliquait Anna Malagrida, chargée de mission développement du Bachelor, au lancement du projet.

« Une expérience enrichissante »

Mardi 29 novembre, Naila, Paul, Brune, Valentine, Garance et Thomas ont donc performé en construisant, sous les yeux des visiteurs, l'oeuvre de l'artiste. La structure en terre avait été prépaé la veille, ils avaient donc pour objectifs de placer les fleurs selon les explications données par Romina de Novellis. 

« C’était très intéressant de participer à la construction d’une œuvre avec l’artiste elle-même » indique Naila. Un point de vue soutenu par les autres étudiants, comme Paul  :

« C’était très prenant d’être dans le processus de création, ça nous permet de réfléchir au sens de l’œuvre tout en la construisant ».

Un travail « minutieux » selon Brune, que les élèves ont réussi haut la main. Quant au regard du public, ils l’ont à peine remarqué tant ils étaient dans un effort de concentration, comme l'explique Valentine : « On n’a pas vu le temps passer. On était tous dans notre bulle, chacun focus sur la tâche qui avait été définie et surtout en restant silencieux. C’était vraiment une expérience intéressante ».

Le travail des élèves a été félicité à plusieurs reprises par Romina de Novellis et par les équipes du Jeu de Paume, très satisfaites du résultat final.

Des moments d’échanges privilégiés avec une artiste de renommée mondiale

Dans le cadre de ce projet, Romina de Novellis est intervenue à l’école mi-octobre afin de présenter son travail aux étudiants du Bachelor et leur expliquer le contexte dans lequel se déroulera sa performance. « Charismatique et engageante, elle a su créer avec les étudiants une synergie de travail et une belle énergie générale lors de cette rencontre » raconte Anna Malagrida. Les élèves ont également pu bénéficier d’une visite commentée de l’exposition au Jeu de Paume. Maintenant, ils attendent le jour J avec impatience !

Revisiter les œuvres de l’arte povera dans une perspective écoféministe

Avec sa série « la cultura che vive », Romina de Novellis propose de réinterpréter et d’actualiser certains thèmes et motifs de l’arte povera, afin de repenser, en résonance avec ce courant, les relations entre les genres et entre tous les êtres vivants. Elle a été invitée par le Jeu de Paume en tant que femme artiste italienne pour faire une lecture de l’Arte Povera aujourd’hui, très différent du mouvement des années 60, composé majoritairement d’hommes. Ici, elle montre que le monde a changé, tout comme la position de la femme. Romina De Novellis imagine une série d’actions en résonance avec l’attitude militante et l’utilisation de matériaux simples de l’arte povera. C’est tout ceci qui a permis aux étudiants de comprendre les différents contextes dans la création ainsi que les préoccupations et l’impact des artistes.

Rentrée 2023

Les admissions sont ouvertes ! 

Je prends rdv