EN FR

Iconographe

Expert des visuels, l'iconographe se spécialise dans l'illustration de contenus rédactionnels par le biais d'une ou plusieurs images pertinentes. 

 

Qu’est-ce qu’un Iconographe ?

Le travail d’un iconographe consiste à rechercher, sélectionner, archiver et négocier les images, les photos et les vidéos qui illustreront un contenu rédactionnel. Ce dernier peut être un article de presse, un livre, une publication scolaire, une édition scientifique et technique ou un produit multimédia. 

Concrètement, voici les missions d’un iconographe :

  • Prendre connaissance du produit d’édition à illustrer ;
  • Déterminer l’orientation visuelle avec le directeur artistique et le rédacteur en chef. L’iconographe peut également demander l’avis de l’auteur s’il travaille sur un roman ;
  • Rechercher un visuel pertinent, original et adapté au sujet ainsi qu’à l’esprit de la publication. Il dispose d’un large choix de sources telles que les bases de données propres au client qui l’emploie et les banques d’image payante ou libre de droits. Il peut également contacter des services d’archives privés ou publics, des agences photographiques et des illustrateurs ou photographes indépendants. 
  • S’assurer du respect des droits d’auteur une fois l’image ou la photo validée. Cette tâche peut inclure la négociation des tarifs de reproduction avec les fournisseurs ;

 

Quelles sont les compétences requises pour exercer le métier d’Iconographe ?

L'iconographe doit avoir l’œil pour trouver les éléments visuels idéals pour accompagner un produit d’édition. Ensuite, en tant qu’expert de l’image, il doit disposer des connaissances techniques dans le domaine du graphisme. La maîtrise des nouvelles technologies est essentielle, car la fonction d’iconographe nécessite souvent la recherche de photos et d’images sur le web. 

De plus, il doit être capable de se créer un réseau de fournisseurs. En effet, l’efficacité de la recherche iconographique dépend non seulement de la compréhension des attentes du client, mais également de la rapidité avec laquelle ce professionnel trouve le visuel adéquat.

Par ailleurs, posséder des notions juridiques, particulièrement en droit d’auteur, est essentiel pour prévenir les problèmes ultérieurs. Une bonne organisation est indispensable, car l’iconographe est aussi chargé de la gestion des documents utilisés dans le cadre de son travail. Enfin, pour mener à bien la négociation avec les fournisseurs, cet expert doit avoir un bon sens relationnel. 

 

Quels sont les domaines d'exercice d’un Iconographe ?

Un iconographe exerce principalement dans les domaines de l’édition, de la communication et des médias en tant que salarié ou prestataire de service. Dans le secteur public, il peut travailler dans les musées, les archives et les bibliothèques. 

Suivant le domaine d’activité dans lequel il occupe ses fonctions, l’iconographe peut travailler sous d’autres appellations :

  • Rédacteur photo ;
  • Photothécaire ;
  • Vidéothécaire ;
  • Éditeur photo ;
  • Documentaliste image ;
  • Gestionnaire d’archives audiovisuelles ;
  • Responsable service photos. 

 

Quelle formation suivre pour devenir iconographe ?

Les formations préparant au métier d’iconographe sont nombreuses. L’Atelier de Sèvres propose le bachelor Art & Image à ceux qui souhaitent exercer cette profession. Débutant tous les ans en octobre, ce cursus dure 3 ans. La formation est accessible aux titulaires d’un baccalauréat ou d’un bac+1 sur concours et après présentation d’un dossier artistique. 

Le programme pédagogique du bachelor se décline en trois modules :

  • Le module théorique visant à enrichir la culture visuelle des étudiants et à leur faire développer une pensée critique sur les enjeux contemporains ;
  • Le module technique permettant aux étudiants de prendre en main les outils et techniques artistiques. Ils apprennent à maîtriser les programmes utilisés dans l’image imprimée, la photographie et la vidéo, notamment le montage d’images, la conception web et le maniement des logiciels informatiques de traitement vidéo ;
  • Le module expérimentation qui les amène à concevoir leur univers personnel et le style créatif qui leur est propre à travers l’apprentissage de nouveaux langages artistiques et le renforcement de leur ouverture d’esprit.

Ces enseignements sont complétés par :

  • Une interaction avec des artistes français et internationaux ;
  • Un suivi personnalisé par l’équipe pédagogique ;
  • Une participation à des expositions et à des workshops ;
  • Un stage professionnalisant suivi de la création d’un projet final de fin d’études. 

Après l’obtention du bachelor, les étudiants peuvent poursuivre leurs études en optant pour un mastère. 

 

Quel est le salaire moyen d’un Iconographe ?

Le salaire brut mensuel moyen d’un iconographe débutant varie entre 1600 € et 1800 €. 

Avec de l’expérience, il atteint environ 2500 € brut par mois. Enfin, si l’iconographe travaille en indépendant, la rémunération se négocie par projet. 

En ce qui concerne l’évolution de carrière, ce professionnel peut prendre la responsabilité d’une équipe de graphistes ou d’un service de documentation. Il est également possible d’obtenir une spécialisation dans des secteurs spécifiques de l’édition comme les encyclopédies, les livres universitaires, et participer ainsi à des projets dès l'instance de maquettage.

Participez à la conférence en ligne sur les Prépas Art et Animation !

Mercredi 06/03 à 18h.

Je m'inscris