EN FR

Rigger

Le rigger travaille à la création de personnages ou d’objets qui seront ensuite animés par l’animateur 3D. Ce professionnel est un acteur indispensable dans les studios d’animation et les maisons d'édition de jeux vidéo. En effet, il est chargé de créer l’ossature des modèles numériques afin de rendre possible leur animation. 

 

En quoi consiste le métier de Rigger ?

Le rigger est la passerelle entre le modélisateur et l’animateur. Il a pour mission de fournir tous les éléments nécessaires à l’animation des personnages ou objets 3D. Ses principales missions sont : 

  • L’installation des points de contrôle ;
  • La définition des zones mobiles ;
  • L’ajout des interfaces ergonomiques pour l’animation ;
  • La détection et la correction des erreurs de mouvement.

Ainsi, le rigger est un facilitateur d’animation. Son rôle principal est la mise en place des ossatures des corps des modèles. Il peut aussi travailler sur les autres parties d’un personnage, telles que le visage et l’expression faciale, ou d’un objet, telle que l’ouverture et la fermeture des portes d’un véhicule. 

 

Quelles compétences doit avoir un Rigger ?

Pour devenir rigger, il est important de disposer des qualités suivantes :

  • Précision ;
  • Sens de l’organisation ;
  • Sens de l’observation ; 
  • Aisance à travailler en équipe. 

De plus, le rigger doit maîtriser plusieurs compétences techniques telles que : 

  • Le fonctionnement de l’anatomie ; 
  • La science du mouvement ;
  • Les logiciels de rigging tels que Blender ou Mango Animate ;
  • Les logiciels d’animation, tels que Maya ou 3D Max.

Le rigger doit également disposer de bases en codage, notamment sur Python et C++. En effet, il peut être amené à écrire des scripts dans ces langages de programmation pour automatiser certaines tâches répétitives.

 

Dans quels domaines exerce le Rigger ?

Le rigger travaille principalement dans le domaine de la production numérique. Il est recherché par des sociétés d’animation, des agences publicitaires et des maisons d’édition de jeux vidéo. 

En général, il travaille en équipe : il est en relation directe avec le modélisateur et l’animateur 3D, et doit aussi prendre en compte le cahier des charges du directeur technique. Il peut être amené à collaborer avec le réalisateur, le Character Designer ou le Game Designer.

Le rigger peut choisir de travailler en tant qu’indépendant. Ce choix lui assure une plus grande liberté dans la définition de ses horaires et la négociation de ses tarifs.

 

Quelle formation à suivre pour devenir Rigger ?

L’Atelier de Sèvres propose aux titulaires d’un bac+3 de poursuivre leurs études en intégrant le Mastère Auteur et Réalisateur en cinéma d’animation pour s'orienter vers le métier de rigger

L’admission se fait sur entretien, sur la base d’un dossier artistique envoyé au préalable par le candidat. Ce dernier doit démontrer sa connaissance des principes de base de l’animation 2D et 3D, son aisance en dessin et son goût pour l’écriture. Il doit également mettre en avant sa capacité à développer des univers personnels dans des styles variés. 

Le cursus se divise en deux années d’études :

  • Au cours de la première année, les étudiants apprennent à développer différents styles graphiques et découvrent de nouveaux outils et formats de création visuelle. Ils sont aussi initiés à la gestion de projet en concevant et supervisant un projet de film.
  • La deuxième année d’études est axée sur la réalisation d’un court-métrage avec un encadrement technique adapté à toutes les étapes du projet.

Les cours sont complétés par des échanges avec le secteur professionnel, studios, festivals,  institutions. De nombreux professionnels, encore en activité, réalisateurs, producteurs, et auteurs, viennent partager avec les étudiants leur expertise et leurs retours d’expérience. 

À la fin de leur cursus, les étudiants sont capables de concevoir un film de A à Z. Leur entrée sur le marché du travail est facilitée par l’important réseau professionnel construit au cours des deux années d’études à l’Atelier de Sèvres.

 

Combien gagne un Rigger et quelles sont ses possibilités d’évolution ?

Le salaire d’un rigger disposant d’un diplôme de niveau bac+5 dépend :

  • De son expérience ;
  • De sa situation géographique ;
  • De la taille de l’entreprise dans laquelle il travaille.

Un rigger salarié gagne environ 30 000 € brut/an en début de carrière. Au bout de quelques années d’expérience et selon la qualité de ses réalisations, sa rémunération annuelle peut atteindre plus de 45 000 € brut. 

En termes d’évolution, il peut accéder à un poste de lead rigger. À la tête d’une équipe de riggers, il sera alors en charge de :

  • Définir le pipeline de production ;
  • Établir les cahiers des charges ;
  • Prototyper les outils nécessaires au rigging ;
  • Accompagner les riggers jusqu’à la livraison des assets graphiques ;
  • Prendre part au processus de recrutement des nouveaux membres de l’équipe.

Il peut également devenir directeur artistique. Ainsi, il sera responsable de la conception artistique et graphique d’un projet.

Journées Portes Ouvertes Estivales

Du 12 Juin au 3 Juillet

Je m'inscris