EN FR

Fata Morgana : Quand l’Atelier de Sèvres s’invite au jeu de paume

En ce début d’année 2022, le musée du jeu de Paume organise le festival Fata Morgana, événement culturel inédit associant exposition et spectacles vivants autour d’une réflexion critique et poétique sur les modalités d’apparition du visible. L’Atelier de Sèvres y est d’ailleurs bien représenté : quatre anciens élèves sont sur la liste des artistes invités et deux partenariats avec les étudiants du bachelor concepteur en cinéma d’animation et du bachelor arts visuels ont été mis en place autour de la réalisation de vidéos. Un festival à ne pas manquer ! 

Quatre anciens élèves de l’Atelier de Sèvres exposent au festival Fata Morgana 

A l’occasion de ce festival, le Jeu de Paume entend « donner une pleine visibilité à des artistes rarement montrés en France et en Europe et qui ont la particularité d’explorer les multiples dimensions et formes de l’image ». On retrouve ainsi, parmi les 26 artistes exposants, Ilanit Illouz, Constance Nouvel, Raphaël Lecoquierre et Meriem Bennani , quatre anciens élèves de la prépa art de l’Atelier de Sèvres. 

Ilanit Illouz passe par l’Atelier de Sèvres en 1999 avant de rejoindre les Beaux-Arts de Cergy dont elle est diplômée en 2005. Elle expose au Jeu de Paume une série de photographies de la Mer Morte, paysages lunaires qui donne à voir les conséquences du réchauffement climatique. Recouvertes du sel de la mer Morte, elle donne à ses photographies une dimension sculpturale, comme fossilisées dans le matériau lui-même. 

Elle aussi passée par la prépa art, cette fois en 2005, et diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2010, Constance Nouvel travaille autour d’une réflexion portée sur le médium photographique. Elle pense ainsi « les différents temps et espaces inhérents à la construction d’une image, de la prise de vue à sa réception ». Dans cette exposition, elle entend montrer comment les images décrivent parfois des choses bien plus complexes que la simple réalité. 

Etudiant en prépa art la même année, Raphaël Lecoquierre part ensuite étudier à l’ENSAPC de Cergy dont il sort diplômé en 2010 puis à l’ENSAV de Paris dont il est diplômé en 2014. Pour l’exposition Fata Morgana, il a réalisé in situ deux fresques réalisées à partir d’une technique ancestrale qui consiste à peindre sur l’enduit lorsqu’il est encore frais. Il a également mis au point ses propres pigments colorés à partir de photographies de famille. 

Le 21 mai, il sera possible d’assister à la projection de l’œuvre vidéo de Meriem Bennani, elle aussi ancienne élève de l’Atelier de Sèvres diplômée de l’ENSAD de Paris et de la Cooper Academy de New-York

Partenariats avec les formations animation et arts visuels

A l’occasion de ce festival, le jeu de paume a missionné les étudiants des bachelors concepteur en cinéma d’animation et arts visuels autour de deux projets de réalisation de vidéo. Ils étaient donc conviés, sur deux journées, pour une visite et présentation de cette exposition autour de l’image et des mirages, afin de mieux se familiariser avec cette idée de « fata morgana » et tous les phénomènes de vision et effets d’optiques représentés dans ce festival. 

Les étudiants en animation ont travaillé à partir du court métrage de Christine Rebet, Otolithe, qui illustre la pêche à la perle dans le gofle persique. Dans leurs films, les étudiants devaient au mieux retranscrire cette interconnexion entre le son et l’image. 

Les étudiants du bachelor arts visuels ont, eux, planché sur la réalisation de vidéos des performances et de l’exposition qui seront utilisées à la fois comme archives et outils de communication. Ils étaient ici considérés comme des prestataires du jeu de paume, donnant à ce partenariat une dimension professionnalisante très enrichissante. 

 

 

Conférences "Les Bachelors Art & Animation"

23 mai - en ligne

JE PARTICIPE