EN FR

Les courts-métrages créatifs des étudiants en animation sur le thème de la Fata Morgana

A l’occasion du festival Fata Morgana, organisé par le musée du jeu de Paume, les étudiants en animation de l’Atelier de Sèvres ont réalisé des courts-métrages sur les modalités d’apparition du visible. Très inspirés par le mirage, thème central de l’exposition, les élèves ont abouti à des films créatifs qui ont séduit les équipes du Jeu de Paume.

Des films inspirants sur le thème des mirages

Les étudiants du bachelor concepteur en cinéma d’animation ont travaillé à la réalisation de court-métrages de 40 secondes à partir de la notion de « fata morgana », phénomène optique résultant d'une combinaison de mirages. Ils avaient pour mission d'illustrer les phénomènes de vision et autres effets d’optiques représentés dans le festival organisé par le jeu de paume. Ils se sont notamment inspirés du court métrage de Christine Rebet, Otolithe, qui illustre la pêche à la perle dans le gofle persique, pour retranscrire, dans leurs films, cette interconnexion entre le son et l’image.

Pour Julia Parisot, chargée des publics scolaires au Jeu de Paume, les étudiants ont réalisé « des films de grande qualité en résonnance avec l’exposition sans en être simplement une copie ».

Un projet professionnalisant

Ce projet s’intègre dans le parcours « création et rencontres professionnelles » du Jeu de Paume qui, comme l’explique Julia Parisot, consiste à « mettre les étudiants dans un rôle de professionnels pour réaliser une carte blanche qui fait écho à la programmation artistique du musée ».
Suivi à la fois par les équipes du jeu de paume et par les enseignants de l’Atelier de Sèvres, ce projet avait l’allure d’une commande professionnelle dans laquelle les étudiants avaient pour tâche de suivre un cahier des charges bien défini. « Un véritable pari sur la rencontre de deux univers tout en donnant carte blanche aux étudiants » affirme Julia Parisot. Pari réussi justement, au vu des réactions émerveillées suite au visionnage des films terminés.

« Le cahier des charges a été entièrement rempli, le lien avec l’exposition est fort
et les étudiants se sont aussi approprié les choses en créant des films
qui reflètent leur sensibilité, bravo à eux ! ».

Et enrichissant !

Si les films ont rempli tous les critères demandés par le Jeu de Paume, il ont également fait la fierté des enseignants de l’école. Pour Catherine Totems, responsable de la section animation de l’Atelier de Sèvres, les étudiants ont réussi dans ce projet à « partir d’œuvres plastiques pour arriver à une composition animée de grande qualité ». Une expérience très enrichissante selon leur enseignant Pierre Razzeto dans laquelle les élèves ont pu « sortir de leur zone de confort très narrative et scénarisé pour s’aventurer vers des films plus conventionnels ». Dans l’ensemble, il note la multitude d’idées incroyables proposées par les étudiants à travers 4 films très différents.

Le bachelor concepteur en cinéma d'animation

Anciennement Atelier supérieur d’animation, cette formation supérieure de 3 ans est destinée aux étudiants qui souhaitent devenir concepteur et animateur d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques animées et innovantes. Tout au long de leur formation, ils apprendront à développer leur créativité à travers l’expérimentation technique et la production de court-métrages. De nombreux courts-métrages réalisés lors de cette formation font l’objet de sélections et prix dans les grands festivals d’animation.

Réunion d'information - Prépas Art & Animation

11 juin - en ligne

JE PARTICIPE