EN FR

« Never again », l’exposition d’Aïda Bruyère, enseignante de l'école, au Palais de Tokyo

Enseignante en sérigraphie à l’Atelier de Sèvres, Aïda Bruyère est l’une des jeunes artistes à suivre en 2021. Lauréate de la Bourse Horizon Artagon cette année, elle présente ses œuvres jusqu’en février au Palais de Tokyo au sein d’une installation inspirée d’une boite de nuit abandonnée. Une exposition à ne pas manquer ! 

« Never again », regard sur les formes d’émancipation et d’autonomisation

Pour cette nouvelle installation aux allures de boîte de nuit fermée et délaissée, la profusion d’images caractéristique du travail plastique et éditorial de l'artiste cède le pas à l’expérience d’un espace en apparence vide, tel qu’il pourrait être après une fête ou en période de fermeture, en lien d'abord avec la fermeture des boîtes de nuit au Mali puis à travers le monde ces deux dernières années. Elle convoque plusieurs femmes dont les représentations et les actions manifestent des formes d’émancipation et d’autonomisation. Aïda Bruyère sonde ainsi l’expression des corps dans l’espace social et les constructions des identités dans les contre-cultures urbaines.

Aïda Bruyère, jeune artiste plasticienne en vogue

C’est aux Beaux-Arts de Paris, au sein de l’atelier Sirjacq que sa pratique de l’image imprimée s’affirme. Plasticienne à la pratique large, elle s’attache à décortiquer et sublimer les esthétiques populaires à la marge qui façonnent la culture mainstream. Les images représentent son outil de prédilection pour aborder les enjeux liés au corps et à ses constructions dans l’espace social. 

Elle remporte le grand prix du 64e salon de Montrouge en 2019 et, cette année, elle est l’une des 42 lauréats de la Bourse Horizon Artagon. En parallèle de son activité artistique, elle enseigne la sérigraphie aux élèves de prépa de l’Atelier de Sèvres

Informations pratiques

« Never again »
Du 26 novembre 2021 au 20 février 2022
Palais de Tokyo, 13 avenue du président Wilson, Paris 16e

 

Réunion d'information sur les prépas

Le 15 décembre à 18h | En ligne

JE PARTICIPE