EN FR

Monteur

Grâce à la popularité croissante des supports vidéo et audio, le monteur a gagné ses lettres de noblesse dans l’univers de l’audiovisuel. Il joue un rôle clé dans la réussite des projets de production vidéo et audio. Quelles sont les missions principales du monteur et quelles sont les compétences requises pour exercer ? 

 

En quoi consiste le métier de Monteur ?

Le monteur est le professionnel chargé de l’assemblage des différentes séquences vidéos mêlant images et sons. Pour mener à bien sa mission, il travaille étroitement avec le réalisateur, et se base sur ses attentes en matière de rendu final. 

Le monteur visionne les rushes, puis sélectionne les images et les séquences qui serviront réellement lors du montage. Grâce à son sens artistique aigu, il procède au premier montage qu’il affine peu à peu jusqu’au résultat final. Il met ensuite en place les effets, puis synchronise la bande-son avec les images.

Il existe aussi le « monteur truquiste », spécialisé dans les effets spéciaux. Il est chargé de l’habillage visuel de chaînes et émissions télévisées ou de publicités. Il déforme les perspectives, incruste des personnages ou des arrière-plans, superpose des images. Pour mener à bien ses tâches, le monteur utilise des logiciels d’images et d’effets spéciaux, et s’entoure d’infographistes et d’animateurs 2D ou 3D. 

Quelle que soit la production audiovisuelle, le monteur va toujours être en recherche de la forme narrative idéale pour explorer une histoire et trouver le bon rythme. C’est donc un travail de longue traîne et particulièrement minutieux.


Quelles sont les compétences d’un Monteur professionnel ?

Pour être un monteur affirmé, voici les compétences et les qualités requises : 

  • Maîtrise des outils informatiques et bonnes connaissances des nouvelles technologies de l’audiovisuel ;
  • Maîtrise des différents outils de montage de séquences vidéo, sons et image ;
  • Créativité et sens artistique aigu ; 
  • Réactivité et imagination ;
  • Ouverture d’esprit ;
  • Goût pour le travail en équipe ;
  • Rigueur, organisation, sens de l’écoute. 

Comme ce travail demande du temps et de la disponibilité, ce professionnel doit démontrer une véritable passion pour ce travail. Il doit aimer le challenge et être disposé à toujours apprendre pour être en adéquation avec les avancées technologiques. 

 

Dans quels domaines le Monteur exercice-t'il ?

Le monteur travaille le plus souvent dans l’univers du cinéma ou de la télévision (divertissement, information, documentaire). Il exerce également à la radio, dans la presse ou encore dans la publicité et le marketing. 

Les réseaux sociaux sont également un débouché pour les monteurs vidéo. Ces derniers peuvent travailler avec des, youtubeurs, podcasters et influenceurs qui publient régulièrement des contenus vidéos pour leur communauté. Ils sont souvent engagés dans des équipes de communication pour la production de contenus pour les réseaux sociaux.

Le monteur vidéo travaille généralement sous l’autorité d'un chef monteur qui est lui-même sous la tutelle d'un réalisateur ou d'un producteur.

 

Quelle formation chez l’Atelier de Sèvres pour devenir Monteur ?

Aujourd’hui, de nombreuses formations permettent aux jeunes bacheliers de prétendre au métier de monteur.

L’Atelier de Sèvres propose le Bachelor Art & Image qui prépare les titulaires d’un bac ou bac +1 au métier de webdesigner, photographe, directeur artistique, vidéaste, graphiste, iconographe, ou encore monteur.

La première année du cursus, qui dure 3 ans, permet d’assimiler les bases des métiers créatifs de l’audiovisuel. Tout au long de la formation, les intervenants dispensent des enseignements artistiques pluridisciplinaires dont l’objectif est de former des professionnels de l’image et de l’écriture visuelle. 

A leur sortie de l’école, les diplômés sont capables de s’intégrer dans une économie culturelle de plus en plus exigeante. 

Le programme pédagogique se divise en 3 modules : 

  • le module théorique : apprentissages globaux autour des images contemporaines ; 
  • le module technique : acquisition des gestes et outils techniques propres aux différents contenus visuels ;
  • le module expérimentation : définition de sa propre identité visuelle.

 

Monteur : salaire et évolution de carrière

Un monteur est rémunéré selon son expérience, sa spécialisation, et selon la structure qui l’embauche (télévision, cinéma ou agence de communication). Un débutant gagnera autour de 3 000 € brut par mois. Le salaire mensuel peut grimper jusqu’à 5 000 € brut pour les plus expérimentés. 

Quant aux monteurs en freelance ou aux intermittents du spectacle, la rémunération peut être fixée par film ou par émission. Au cinéma par exemple, un assistant monteur peut être payé 910€ brut par semaine à ses débuts, puis 1 500 € brut par semaine pour un chef monteur

Ce professionnel de l’audiovisuel commence le plus souvent sa carrière en tant que stagiaire, puis évolue en tant qu’assistant monteur pour terminer chef monteur. Le chef monteur est à la tête d’une équipe de monteurs pour piloter et superviser le projet de montage.

Le monteur peut aussi devenir chef de production (il pilote la production audiovisuelle) ou assistant réalisateur.

Beaucoup de réalisateurs et de producteurs ont commencé leur carrière en tant que monteurs vidéos. Certains vont même jusqu’à lancer leur propre studio de production.

Visioconférence Etudes Animation

24 juillet 2024

Je m'inscris