EN FR

Retour sur la conférence d’Yvon Jardel avec la section animation

Le mois dernier, les étudiants de la section animation de l’Atelier de Sèvres ont eu la chance de rencontrer Yvon Jardel, ancien élève de l’école aujourd’hui Superviseur de l’animation chez Rodéo FX à Montréal. Il était accompagné de Romain Puig, talent acquisition manager au sein des studios. Un rencontre enrichissante et inspirante qui a, pour certain.e.s, ouvert la porte à de nouvelles perspectives professionnelles. 

Fabriquer des monstres pour le cinéma

C’est au travers de scènes de films et séries emblématiques comme Stranger Things, Les animaux fantastiques, ça ou encore The Witcher, qu’Yvon Jardel a présenté le travail effectué dans les studios Rodéo FX. Il a ainsi développé, devant un parterre d’étudiants captivés, les différentes étapes dans la création des monstres, en leur révélant au passage quelques secrets de fabrication. 

Un moment d’échange privilégié

Cette conférence aura également permis de nombreux échanges entre les élèves de l’école et Yvon Jardel, notamment de manière individuelle. Pour l’animateur, il est important de bien prendre conscience que chaque parcours est unique et qu’il n’y a justement pas de « parcours parfait ». Selon lui, il est important de choisir son domaine et de s’y spécialiser : « les grands studios ne recherchent pas des couteaux suisses, ils veulent des spécialistes »

L’occasion également de recevoir les conseils d’un professionnel de l’animation et des effets spéciaux, basés sur son expérience personnelle. 

Prendre de la distance et identifier ses faiblesses

« Prenez de la distance avec votre travail, détachez-vous de ce que vous faites et ne vous laissez pas affecter lorsque vous ratez quelque chose.de ce qu'on fait et ne pas se laisser affecter quand on rate quelque chose. Identifier nos faiblesses, demander de l'aide et s'améliorer. »

Être résilient créativement

« Même si on met toute notre énergie et tout notre cœur dans un projet, il faut être capable de rebondir si c'est refusé. Il faut remettre la même énergie dans le projet suivant. Ça signifie simplement que votre version est bien mais que ce n’est pas la bonne pour ce film-là ».

S’entourer de gens qui pensent différemment

« Pour moi c’était très important à l’Atelier de Sèvres justement, j'étais entourée de sculpteurs, de dessinateurs…Il faut vous entourer de gens qui ne pensent pas comme vous, c’est ce qui vous permettra de progresser et voir les choses sous un angle nouveau. »

Yvon Jardel, des bancs de l’Atelier de Sèvres à Rodeo FX

Au sein de la prépa art, Yvon Jardel découvre les techniques de divers domaines artistiques qui lui seront utiles tout au long de son parcours : « c’est à l’Atelier de Sèvres que j’ai été initié à toutes sortes de disciplines qui m’ont été très utiles pour la suite : le graphisme, la typographie, l’architecture. J’y ai aussi acquis une solide base de culture générale dans laquelle je puise depuis sans cesse. ». Il apprend surtout la maîtrise du dessin, qu’il qualifie d’essentiel dans son métier : «  Bien que le résultat final soit réalisé sur ordinateur, le dessin est crucial dans mon travail, […] il apporte un autre regard ». 

Diplômé des Gobelins en 2007, il travaille d’abord chez Framework à Londres avant de rejoindre Cartoon Network où il est nommé superviseur artistique.  Il intègre ensuite les studios Rodeo FX à Montréal où il travaille sur des blockbusters comme Les Animaux Fantastiques ou la série à succès Stranger Things. Pour lui, les effets spéciaux consistent à « créer des choses qui n’existent pas ou qui ne peuvent pas être filmées ». Un travail passionnant et des univers variés pour lesquels il y a toujours de nouveaux monstres à fabriquer !

 

Réunion d'info Bachelor Arts visuels / Image

Le 5 juillet à 17h

Je m'inscris