Exposition de l’artiste Neïl Beloufa au Palais de Tokyo

Neïl Beloufa, ancien élève de l’Atelier de Sèvres propose "L’ennemi de mon ennemi" au Palais de Tokyo. Une exposition interrogeant la manière dont s’écrit l’Histoire et se légitiment les pouvoirs actuels, à découvrir jusqu'au 13 mai 2018.

Un dispositif scénographique inédit

Après avoir récemment exposée à l’ICA de Londres, à la Biennale de Lyon ou encore au MoMA de New York, Neïl Beloufa revient au Palais de Tokyo pour sa deuxième exposition personnelle au sein d'une institution française après "Les inoubliables prises d’autonomie" en 2012. 

Cette nouvelle exposition s’articule autour d’un dispositif scénographique inédit intégrant œuvres, documents, images, artefacts, objets réels déplacés en permanence par des robots, selon un scénario de type algorithmique. L'artiste y interroge cette fois le thème politique de la représentation du pouvoir et du rôle qu’y tient l’artiste : comment celui-ci trouve t-il sa place, entre autonomie et propagande ?

Neïl Beloufa, artiste plasticien 

Artiste né en 1985 à Paris, Neïl Beloufa a étudié à l’école des Beaux-Arts de Paris et aux Arts déco ainsi qu’au California Institute of the Arts, Valencia aux États-Unis, à Cooper Union, New York et au Fresnoy - Studio national des arts contemporain de Tourcoing. Il est aujourd'hui un des jeunes artistes les plus en vue de la scène artistique contemporaine française et internationale. 

Il a reçu en 2013 le Prix Meurice pour l’art contemporain, ainsi le prix Agnès B. studio collector en 2010. Le travail de Neïl est déjà présent dans de nombreuses collections dont celles du Centre Georges Pompidou et du MoMA

Cette année, de janvier à décembre, il est en résidence à la Maison Populaire de Montreuil, invité dans le cadre de l’exposition "En fuyant, ils cherchent une arme". 

Infos pratiques

Palais de Tokyo
13 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris
Du 16 février au 13 mai 2018
Tous les jours de 12h à minuit sauf le mardi