EN FR

Rentrée 2019

Les Inscriptions restent ouvertes

Prenez RDV !

La maison d'édition Mille Cailloux, fondée par Léa Habourdin, alumni, récompensée aux Multiple Art Days 2019

 Ancienne étudiante à l'Atelier de Sèvres, Léa Habourdin a fondé sa propre maison d'édition Mille Cailloux en 2019. Cette année, "Ault" l'un des livres édité a reçu le prix Révélation du livre d'artiste aux Multiple Art Days. 

Léa Habourdin, fondatrice de la maison d’édition Mille Cailloux

Ancienne étudiante de l’Atelier de Sèvres, Léa Habourdin à étudié l’estampe à l’école Estienne puis la photographie à l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles.

Son travail a été exposé dans de nombreux festivals à travers le monde : aux Rencontres d’Arles, au festival Photo Phnom Penh au Cambodge, au Kaunas festival de Lituanie ou encore au Lianzhou festival de Chine.

Léa Habourdin a également été récompensée plusieurs fois de la Bourse du Talent à la BnF ou encore du Prix du jury des festivals Maison Blanche et Boutographies. En 2014, elle reçoit le prix Carte Blanche PMU en binôme avec Thibault Brunet.

En 2018, l’ancienne étudiante en prépa art de l’Atelier de Sèvres fonde sa maison d’édition : Mille Cailloux. Dédiée à la publication de livres « pensés comme des œuvres, sculptures ».

Ault aux éditions Mille Cailloux récompensé par le prix Révélation du livre d’artiste

À l’occasion de l’exposition Muliple Art Days, le prix Révélation du livre d’artiste – MAD 2019 de l’ADAGP a été attribué à Thibault Brunet, artiste plasticien, dont le livre coffret Ault est aux éditions Mille Cailloux.  

Le jury, présidé par Philippe Ramette et Sylvie Debré-Huerre a salué le travail de l’artiste : « Scan d’une falaise effeuillée au fil des pages, l’objet-livre Ault pose la double question de l’usage et de l’usure : l’usage du livre, monolithe sans images, et l’usure du temps, entre érosion et sédimentation. Unies par une reliure apparente très manufacturée, les pages contrastent avec la tranche irrégulière fracturée. L’usage des technologies, mobilisées pour scanner la falaise de pointe, interrogent simultanément, à l’échelle du livre, ses codes traditionnels : la tranche, la reliure et les pages » cite Actualitte.

Pour découvrir le travail de Léa Habourdin : http://www.leahabourdin.com/

Pour s’abonner à la newsletter de Mille Cailloux : http://www.millecailloux.fr/