EN FR

Bachelor Arts visuels : les étudiants émerveillés par leur premier workshop avec Georges Rousse

C’est l’heure de la rentrée pour la première promotion du tout nouveau Bachelor Arts visuels qui forme des professionnels du domaine de l’image. Les étudiants ont pu commencer avec un workshop encadré par l’artiste photographe de renommée internationale Georges Rousse. Ils ont ainsi transformé l’espace d’une salle de cours en espace pictural afin d’y construire une œuvre éphémère, unique, que seule la photographie restitue. Un début d’année riche en découverte ! 

Transformer une salle de cours en espace pictural

Pour l’ouverture de la nouvelle formation supérieure du Bachelor Arts Visuels, l’Atelier de Sèvres a invité l’artiste Georges Rousse à réaliser un workshop avec la première promotion d’étudiants. Pendant une semaine ils ont vidé une salle de l’école dans laquelle ils ont tracé et peint des formes géométriques pour aboutir à la réalisation collective d’une œuvre étonnante. 

« Ils ont vraiment investi un espace comme le fait habituellement Georges Rousse. Dans le même rapport avec les espaces réels qu'un peintre avec la toile, un sculpteur avec la matière, ou un architecte face à ses plans, il réalise des photographies en intervenant dans les espaces vides et ou abandonnés. »
Anna Malagrida, chargée de mission développement du Bachelor Arts visuels

Comprendre les mécanismes de la photographie

Pour réaliser cette œuvre picturale, Georges Rousse a expliqué aux étudiants le fonctionnement de la chambre grand format. Chaque jour, une photo était faite pour suivre l’évolution. « C’était très intéressant pour eux de découvrir comment on fait réellement des photographies » indique Anna Malagrida. « C’est à travers tout ce dispositif qu’ils pourront comprendre ce qu’est vraiment la photographie. Ils ont aussi compris comment on développe les photographies à l’ancienne. C’était intéressant qu’ils aient cette expérience. C’était très formateur et ils étaient émerveillés » 

Ils ont pour cela eu la chance d’être encadré par un photographe de renommée internationale qui a su les encadrer au mieux pour les amener vers une autre vision des procédés de la photographie. 

« Ils ont été bluffé car ils ont réalisé à quel point
la photographie change la conception de l’espace. » 

Un workshop aux enseignements transversaux

Si Georges Rousse est un photographe, il est également peintre et sculpteur de l’espace. Ainsi, ce workshop a amené les étudiants, pour cette première semaine de cours, à découvrir différents mécanismes artistiques. Selon Anna Malagrida, « c’est un projet global sur lequel ils ont travaillé dans leurs différents cours. Ça sert à apprendre les différents outils et les différentes méthodes qu’ils développeront tout au long de la formation ». 

En parallèle de la réalisation de l’œuvre, les étudiants ont également travaillé sur un projet documentaire au cours de la semaine pour rendre compte de ce qui s’était passé et un autre projet qui était une appropriation libre de cet espace. Ainsi, les enseignants en histoire de l’art, en dessin, en photographie ont été impliqué dans ce workshop tout au long de la semaine pour permettre aux étudiants d’avoir une vision pluridisciplinaire du projet.  

Georges Rousse, invité exceptionnel du premier workshop de l’année

Depuis sa première exposition à Paris, à la galerie de France en 1981, Georges Rousse n'a cessé d'exposer et d'intervenir dans le monde entier, en Europe, en Asie, aux Etats-Unis, au Québec, en Amérique latine, poursuivant son chemin artistique au-delà des modes. Il a participé à de nombreuses biennales - Paris, Venise, Sidney. - et reçu des prix prestigieux : en 1988 le Prix ICP (International Center of Photography) à New York, en 1993 le Grand Prix National de la Photographie et en 2008 il succède à Sol Lewitt comme Membre associé de l'Académie Royale de Belgique.

Le Bachelor Arts Visuels : Une formation autour de l’image

Le bachelor arts visuels en 3 ans forme des professionnels du domaine de l’image, dotés d’une écriture visuelle personnelle, alliant créativité, esprit critique et savoirs techniques. Les diplômés sont également des auteurs capables de s’intégrer dans une économie culturelle aux exigences toujours plus grandes. 

L’apprentissage de tous les outils nécessaires à la maîtrise de la photographie, de la vidéo, de l’image imprimée, est dispensé au cours de la formation. De nombreux savoir-faire dans les métiers du graphisme et de l’édition complétent ces enseignements. L’image y est abordée comme un langage, une forme singulière de pensée. Le récit et l’écriture visuelle sous toutes ses formes constituent l’un des fils rouges de la pédagogie. 

 

Conférence L'écho des pros en art

Le 1er décembre à 18h | En ligne

JE PARTICIPE