Claire Malrieux expose au Collège des Bernardins et à la Biennale de Venise

Ancienne étudiante à l’Atelier de Sèvres, Claire Malrieux expose actuellement son œuvre "Climat général" au Collège des Bernardins ainsi qu’à l’HyperPavilion de la Biennale Internationale d'Art de Venise.


"Climat général"

Du 13 octobre au 10 décembre 2017, à l’occasion du colloque conclusif de la Chaire "L’Humain au défi du numérique", Claire Malrieux expose son œuvre dans l’ancienne sacristie du Collège des Bernardins. Œuvre auto-générative projetée, "Climat général" met en évidence l'influence de l'homme sur son environnement grâce à l'usage simultané du dessin et des algorithmes. L'œuvre nous plonge dans un espace graphique où le dessin devient un écosystème composé de forces atmosphériques, telluriques et humaines. 

"Climat général" est également présentée à l’HyperPavilion de la Biennale internationale d’art de Venise jusqu’à 30 octobre, au sein d’une exposition proposant une sélection d'œuvres d’artistes internationaux traitant des conséquences de l'art après l'arrivée du numérique.


Art et environnement numérique

Après son année préparatoire art à l’Atelier de Sèvres, Claire Malrieux a intégré les Beaux-arts de Paris (ENSBA) puis l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI).

Actuellement basée à Paris, Claire explore une pratique artistique aux frontière entre sculpture, installation et dessin. Se plaçant à la fois comme narratrice, conservatrice et chercheuse, elle expérimente les conditions de la circulation narrative via les nouvelles technologies, l'histoire et la fiction. Elle créé des environnements numériques explorant les possibilités d'une syntaxe du dessin construite par des technologies, des algorithmes et des données.

Elle enseigne le dessin à l'ENSCI ainsi qu’à la Haute école des arts du Rhin et poursuit sa recherche Hyperdrawing au sein de l'EnsadLab de l’école des arts Décoratifs de Paris.