EN FR

Rentrée 2020

Les inscriptions restent ouvertes

JE DEMANDE UN ENTRETIEN !

Parcours de création : Arnaud Vaillant, créateur de mode et co-fondateur de la marque Coperni

L'Atelier de Sèvres fête ses 40 ans. 40 années au service de la création contemporaine, dans tous les domaines de l'art et du cinéma d'animation. 40 promotions d'élèves devenus aujourd'hui des artistes reconnus en France et dans le monde entier. Découvrez les portraits de ces anciens élèves qui font aujourd'hui la valeur de notre établissement.

Arnaud Vaillant, créateur de mode et co-fondateur de la marque Coperni, élève de l'Atelier de Sèvres en 2007

Entretien réalisé par Nadine Vasseur

De l’Atelier de Sèvres qu’il intègre à l’âge de 17 ans, juste après son bac en 2006, Arnaud Vaillant garde d’abord le souvenir de sa première visite à l’école qu’il était venu découvrir à l’occasion des Portes ouvertes. « Ça a été pour moi un moment très fort car j’y ai découvert la richesse des travaux des étudiants qui étaient exposés. On sentait que parmi eux se trouvaient certains des grands talents de demain ». De l’année d’études qu’il y a passé il retient surtout la diversité de l’enseignement. « On travaillait la photo, la vidéo, le dessin vivant, la perspective, l’architecture, des disciplines qui m’ont toutes servi par la suite d’une manière ou d’une autre. L’Atelier de Sèvres a éduqué mon œil, il m’a appris à distinguer une création de qualité d’une création exceptionnelle, qui sort véritablement du lot. Maintenant que je travaille dans la mode, cela m’est très utile pour repérer quel est le plus beau tissu, le meilleur fabricant. La fréquentation de créatifs m’a aussi fait comprendre à contrario que la création pure n’était pas ma vocation. J’étais entouré d’étudiants qui avaient véritablement le feu sacré, qui préparaient ardemment les Beaux-Arts ou d’autres grandes écoles d’art. Je n’avais pas le même désir. J’étais déjà passionné par la mode et, quand je me suis inscrit ensuite à l’école Mod’Art, j’ai choisi la section Business. »

C’est à Mod’art qu’Arnaud Vaillant rencontre son conjoint et associé de toujours, Sébastien Meyer, avec lequel il fonde en 2013 la marque Coperni qui connaît d’emblée un succès fulgurant. Sébastien en charge de la création, Arnaud aux manettes de la production, de la distribution et de la stratégie, le tandem remporte dès 2014 le prestigieux prix de l’ANDAM (Association Nationale des Arts de la Mode) dont le président, après Pierre Bergé, est François Pinault. Coperni figure également au nombre des finalistes du prix LVMH. C’est ainsi qu’après quatre saisons à la tête de leur jeune maison, ils sont repérés par la prestigieuse maison Courrèges qui, quelque peu endormie depuis les années 1980, est à la recherche d’un souffle nouveau. A tout juste 25 ans, Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant prennent la direction artistique d’une des grandes marques patrimoniales françaises. Ils créent ensemble les collections de vêtements et d’accessoires, redorent l’image de la marque, organisent les défilés, et développent Courreges à l’international. Ils restent sept saisons chez Courrèges, jusqu’en 2017. Leur désir est alors de retrouver Coperni dont ils lancent la saison 2 en février 2019.

Quand on les interroge sur l’origine du nom Coperni , ses créateurs évoquent la passion de Sébastien pour l’astronomie et bien sûr Copernic, l’un de ses noms les plus célèbres, qui a révolutionné notre vision du monde et qui est pour eux synonyme d’innovation. Innovante, la marque l’est d’abord dans son esthétique minimaliste et graphique mêlée à un souci extrême du détail, parfois surprenant. La marque joue notamment beaucoup du trompe-l’œil, tel un col qui semble incrusté dans la trame même du tissu ; elle renouvelle l’usage de la broderie, invente des pliages sophistiqués inspirés notamment de l’origami. Au nombre de ses accessoires, les sacs inspirés par le logo de la wifi ou la touche avion de l’Iphone font fureur. « Mais, tient à préciser Arnaud Vaillant, le soin du détail est pour nous bien plus important que celui du buzz ». Avec ses tailleurs en toiles de laine ou en grain de poudre, ses chemises en popeline, la marque mise sur le chic, une garde-robe sophistiquée mais aussi portable et dans l’air du temps dont Arnaud Vaillant a su développer la distribution à l’international. Coperni est aujourd’hui distribué dans soixante-dix points de vente haut de gamme dans le monde et, depuis cette année, soutenue par la grande agence britannique Tomorrow London Holdings Ltd.

Bien que son activité dédiée au développement l’ait en apparence éloigné de la création artistique, Arnaud Vaillant est conscient de l’atout que cette formation lui procure dans son métier actuel : « Même si ma fonction concerne le management, elle est en prise directe avec les créatifs que j’encadre, que j’accompagne, que je rationnalise parfois. Mon expérience à l’Atelier de Sèvres m’est alors extrêmement utile. Sans compter les liens avec d’autres étudiants que j’ai tissés à l’école. Ils m’ont permis d’en solliciter certains plus tard, pour réaliser des broderies, faire la scénographie de nos défilés ou faire des photographies de nos collections. C’est ainsi que, de manière parfois inattendue, l’Atelier de Sèvres croise régulièrement ma route. »

 

L'auteur
Nadine Vasseur est journaliste et écrivain. Productrice du magazine Panorama sur France Culture pendant quinze ans, elle est, par ailleurs l'auteur de nombreux livres d'entretiens et de livre d'art parmi lesquels " Les Plis" et "Les Incertitudes du corps" parus aux éditions du Seuil. Elle a publié en 2019 "Simone Veil. Vie publique. Archives privées" aux éditions Tohu Bohu.