Session d'admission

Intégrer la prépa art

28 août 2019

S'inscrire

Rencontre : Sophie Kitching, diplômée des Arts Déco et artiste confirmée

Diplômée en 2014 de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs - Paris, Sophie Kitching vit aujourd’hui à New-York et a son atelier dans l’East Village, en tant que Project Space Studio Artist de « Painting Space 122 », pionnier de la scène new-yorkaise…

Quel a été votre parcours après l’Atelier de Sèvres ?

Après une année de prépa à l’Atelier de Sèvres, j’ai intégré l’Ecole des Arts Décoratifs à Paris en 2009. J’y ai étudié pendant 5 ans et ai obtenu mon diplôme en 2014, dans le département Scénographie. J'ai également bénéficié d'une bourse pour faire un échange de 6 mois à la School of Visual Arts à New York en Fine Arts en 2012.

En parallèle de mes études j’ai travaillé pour d’autres artistes dont Jean Paul Goude à Paris, Amélie Chabannes à New York, et Jeppe Hein à Berlin.

Après les Arts Déco, je suis retournée à New York où je vis actuellement. J'y ai rencontré Gabriel Orozco avec lequel je travaille régulièrement sur ses projets qui m'ont fait voyager au Mexique, à Bali et très récemment à Cuba. Ces rencontres et projets au fil des ans se sont avérés déterminants pour ma pratique artistique.

Que faites-vous aujourd’hui ?

Je suis artiste et j’habite à New York, j’ai mon atelier dans l’East Village, en tant que Project Space Studio Artist de Painting Space 122 qui est un groupe pionnier de la scène New Yorkaise de l’East Village. (Keith Haring a eu une de ses premières expositions au sein de leur PS122 Gallery au tout début des années 80).

Je reviens aussi régulièrement à Paris pour mes expositions. En 2016 j’ai été sélectionnée pour la Bourse Révélations Emerige. En 2017 j’ai participé à l’exposition collective Appareiller — Une nouvelle génération d’artistes au Palais de Tokyo pour les 250 ans des Arts Déco. En 2017-2018, j’ai eu une exposition institutionnelle de 5 mois à la Maison de Chateaubriand intitulée Nuits Américaines, pour lequel un catalogue monographique a été publié par Lienart et distribué ensuite en librairie (Centre Pompidou, Musée du Louvre, Jeu de Paume…). J’ai aussi fait des expositions dans des projects spaces à Francfort (fffriedrich), New York (67), Paris (Le Huit, Cercle de la Horla) et à Bruxelles (Grande Surface, invitée d’ailleurs par une artiste rencontrée à l’Atelier de Sèvres, Inès Domange Haym) ce qui m’a amenée à monter des projets avec de jeunes artistes et curateurs.

Sur quels projets travaillez-vous ?

Je prépare actuellement ma prochaine exposition personnelle à la Galerie Isabelle Gounod, à Paris qui ouvre le 25 avril et qui sera visible jusqu’au 25 mai. Je travaille sur de nouvelles peintures sur polycarbonate et sur une installation in situ… Tout est encore en ébullition !

Je participe aussi à un projet solidaire avec Emily Marant pour la boutique Merci à Paris. Ma matriochka-piñata Tuki y est présentée dans le cadre de leur exposition Misaotra, visible jusqu'au 26 mars. Les fonds récoltés lors de la vente aux enchères des poupées de créateurs exposées seront reversés en soutien aux populations isolées de Madagascar via le Fond de Dotation Merci.

Ma nouvelle vidéo Parades (2019) sera présentée à partir d’avril lors de l’exposition collective Eco Shifters à la Fondazione La Fabbrica del Cioccolato à Torre en Suisse, et enfin à New York je prépare activement mes Open Studio qui se tiendront à PS112 le week-end du 4-5 mai durant Frieze New York.

Pour découvrir le travail de Sophie Kitching: www.sophiekitching.com et sur Instagram: @sophie.kitching